Contact
Interviews, Témoignages entreprises

De Bordeaux à San Francisco, Amplitude Laser joue la carte de l’international

Pionnier technologique, notre adhérent Amplitude Laser fabrique et vend dans le monde entier des lasers « femtosecondes » ultra-rapides destinés à la recherche, l’industrie (fabrication de composants électroniques par exemple) et la santé (chirurgie de l’œil en particulier). Son dirigeant Eric Mottay partage son expérience et, même s’il se refuse à livrer des recettes miracles, quelques clés inspirantes.

Amplitude Laser réalise aujourd’hui 95 % de son chiffre d’affaires à l’international. Cela a-t-il toujours été le cas ?

« Pour développer une entreprise dans une activité de niche comme la nôtre, il faut jouer immédiatement sur le plan international. J’ai créé Amplitude en 2001 avec une petite équipe d’experts et nous nous sommes rapidement installés à Pessac pour profiter d’une rupture technologique issue de l’université de Bordeaux. Notre premier laser a été vendu sur le campus de Bordeaux, le second à Rennes, le troisième… à Boston ! Nous nous sommes jetés à l’eau sans savoir nager, y compris sur des marchés complexes comme celui des gros lasers au Japon, et nous avons commis quelques erreurs. Mais nous avions une bonne technologie, crédible scientifiquement, sur un petit marché que nous connaissions bien. Nous avons travaillé depuis la France, avec quelques partenariats locaux pour la distribution, puis la création de filiales comme en Corée, à Shangaï. Pour une petite structure à l’époque, chaque nouveau compte était un gros pic de croissance. Aujourd’hui, nous sommes présents dans une quarantaine de pays, mais la majorité de nos 450 salariés reste basée en France. Cela nous permet de faire des économies de masse sur les volumes de production. De plus le différentiel de coût de la vie est moins significatif en Chine désormais, en particulier autour de Shanghai… Pour le marché nord-américain, nous avons cependant ouvert un site de production et de support à San Francisco. »

A quels enjeux faites-vous face actuellement ?

« Sans grande originalité, nos principaux challenges du moment sont les problèmes de supply chain et l’inflation. Nous trouvons des solutions pour pallier les difficultés de supply chain et ne pas les faire ressentir à nos clients, au prix d’un très gros travail des équipes d’Amplitude. Quant à l’augmentation des coûts, nous avons encore du mal à la faire passer. L’éloignement représente aussi un enjeu, surtout dans la période de crise sanitaire que nous avons connue. Nous gardons une culture et un mode de management principalement français. La proximité avec les clients et les équipes en local est donc essentielle pour que nous nous comprenions bien et que nos actions collent avec le marché, et notre pilotage exige de nombreux inputs de nos collègues à l’étranger. Or, cette proximité a souffert avec le Covid, et souffre encore en Asie particulièrement. Notre empreinte carbone y gagne, mais notre efficacité y perd : j’avance plus en un déplacement en Corée qu’en trois mois dans mon bureau. Teams ne remplace pas la machine à café… Enfin, la Chine est un enjeu majeur, une source de croissance significative sur notre activité industrielle et les grands projets scientifiques. La Chine a évolué et est devenue une grande puissance industrielle qui a sa place dans l’économie mondiale. Mais nous sommes sur une ligne de crête en tant que citoyens, avec toutes les incertitudes liées à la situation géopolitique. »

Sur quoi avez-vous pu compter pour aider à votre développement à l’international ?

« Sur nos marchés, il n’y a pas de barrière à l’entrée, à condition de proposer la bonne technologie ainsi que la capacité à supporter les clients. Or ce sont les fondements d’Amplitude Laser : notre offre produit, notre R&D et le service. Nous nous appuyons pour ce dernier sur nos structures locales. Nous avons été bien accompagnés, notamment par la Région Nouvelle-Aquitaine et les divers mécanismes d’aide à l’innovation, très bien développés dans notre pays. Grâce au Pôle de Compétitivité Route des Lasers et au programme de coopération de la Région avec Wuhan, nous avons pu accompagner Alain Rousset en mission en Chine dès le début des années 2010 et bénéficier d’un appui de la Région en local. La Route des Lasers a aussi été d’une grande aide pour notre croissance, sur l’immobilier, l’accès à des financements régionaux ou européens. En termes de ressources humaines, nous nous appuyons sur des personnes clés, que nous avons identifiées parfois de façon opportuniste : nous en avons rencontrée une au Club des Entreprises de Photonique Européennes, une autre… à un arrêt de bus après une visite client ! Les VIE sont aussi un dispositif très intéressant qui nous a permis de former et pré-embaucher de jeunes businessmans et businesswomans talentueux… Saluons aussi le dynamisme à l’international des nouvelles générations : les start-ups d’aujourd’hui démarrent sans crainte à l’export. A nos débuts, c’était plus Indiana Jones ! »

Voir le site d’Amplitude Laser

Découvrir d’autres portraits d’adhérents

Voir tous nos adhérents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound
Contact